Tuesday, May 28, 2019

home(t)raveling: the side projects

#2 - le TRUC mural pour les épices...


...dont on parle et rêve et qu'on imagine en songe depuis des mois en se disant qu'un weekend d'hiver au coin du poêle, on aura l'occasion (enfin!) de passer à l'action et à la réalisation. Et nous voici fin mai (déjà!), aux portes de l'été suivant, heureux et fiers de vous présenter le TRUC - sur des airs connus qu'on ne vous sifflera pas*. Non mais!

ça se passe tout à gauche, juste avant d'arriver au poêle et, preuve à l'appui, c'est là depuis le tout début: c'est le recoin où installer le TRUC.

Pour résumer le TRUC en quelques mots: quand on a posé la faïence et monté la cuisine, il y a à peine plus d'un an, on a laissé au fond à gauche, un petit dièdre de mur blanc: nu, nu, nu et contre le mur une échelle (ça non, non non).

Nous, on s'voyait déjà préparant des quiches, en dix fois plus beau qu'un meuble IKEA le TRUC s'étal'rait.
 On sentait déjà, les fragrances riches, qui de ses tiroirs se dégageraient. Voilà voilà. Bien.
Du coup, au vide-grenier le plus chic de l'Ariège, on a chiné dix tiroirs fatigués.
On a poncé, lessivé, tout l'manège - et au final: ils semblaient en noyer!


les tiroirs: au naturel ; décrassés et poncés ; traités et passés au mélange d'huiles de lin, térébenthine et essentielle d'agrumes.
Ensuite, on a ajouté dans le creuset du TRUC un petit bidule de cuisine récupéré pour 3 sous (littéralement) à notre Ressourcerie préférée. Le porte-rouleau de Sopalin® mural style archi-ringard très rustique, avec 4 petits tiroirs en faïence assez mignons. Il coûtait (littéralement) 3 sous parce qu'un des tiroirs en faïence et en question avait disparu et que le bidule, du coup, perdait beaucoup de son intérêt. Mais en jouant de la scie et avec un peu de confiance...

On a pris la peine, de le regarder, le bidule crotté, nous qui ne sommes pas capitaines (??)
Et on a vu not' peine, bien récompensée:
Sans le tiroir du porte-rouleau, sans son tiroir cassé, On a trouvé un beau bibelot et nous on l'a ach'té.


le style ringard rustique du bidule (un modèle sans tiroirs), juste pour donner le ton ; et quelques coups de scie plus tard...

Bon, celui-là, c'est fait. Hop. Au(x) suivant(s)! Finalement, il a fallu mettre tout ça en situation et commencer à faire des essais, projeter tous ces grands fantasmes de bois noble sur le petit dièdre de plâtre blanc, mesurer, mettre à niveau, faire des choix et - pour parler comme un entraîneur d'équipe de foot - être solides sur les fondamentaux et faire preuve de réalisme sur le terrain. Donc, peu à peu et pas à pas, on est arrivés à un TRUC qui ressemblait à ça:

Il suffit de monter le TRUC et c'est tout de suite l'aventure
Laiss'-moi empiler les tiroirs, ça fera un' jolie devanture.
L'herbamare et le cumin aussi, le persil, la sauge et la sariette
Rangeons-les, guilleret, guillerette: il suffit de monter le TRUC.


les morceaux du TRUC ; le prévisionnel du TRUC ; les étapes de la réalisation du TRUC ; et le TRUC fini en situation!

notre conseil: en cliquant sur la première photo et en les faisant toutes défiler très vite par pressions successives sur la flèche droite () de votre clavier, vous aurez l'impression de voir un court film d'animation en stop-motion. Et nous, on s'épargne le temps et le travail de le créer pour pas grand-chose. C'est qui qu'est intelligemment flemmard**, hein?



Bon bin ça sera tout
pour aujourd'hui, on dirait.
Ah non! Il reste cet autre
MACHIN mignon mais pas assez
pour un post entier à lui tout seul:
"Peaufining la kitchen", qu'il s'appelle.
Bises de nous 3



en voici toujours une, tiens! ; puis une autre tant qu'on y est, hein ; et pourquoi pas cette troisième, en attendant mon scalp?


________________________________________



* à propos des airs en question: non et non, on ne les linkera pas ici. ce sont des classiques de la chanson française, c'est pas bien difficile, nom de nom! Demandez à Shazam ou à vos grands-parents. Débrouillez-vous... Nous notre bac, on l'a déjà.

** à propos d'intelligemment flemmard: il s'agit d'une expression tyipque empruntée à une prof' de mathématiques du lycée du Castella à Pamiers, aussi tristement célèbre pour sa méchanceté légendaire et sa gueule de porte de prison que pour son inégalable et apparemment inépuisable collection de pulls à glands, à pompons et autres flocons de neige. Si toi aussi tu l'as connue, laisse un commentaire et on t'enverra une carte postale exclusive "pull à glands"!